La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Béton, le retour !

Posté le 19/03/2018

 

Des tableaux à la tasse de thé en passant par la table, le béton semble bien vouloir faire son retour sur le devant de la scène artistique. Très présent, en architecture et en sculpture en particulier au milieu des années 1970, il s’était depuis fait très discret. Le voici qui réapparait depuis quelques années sous d’autres formes, avec d’autres ambitions. D’enduit pour la toile du peintre, en guise de céramique pour bols et assiettes ou en remplacement du plastique pour le mobilier d’intérieur, voici quelques exemples illustrant cette nouvelle tendance… qui pourrait bien faire du béton le matériau incontournable de l’année !

Assemblage de matériaux de nature minérale, le béton associe des matières inertes comme le gravier ou le sable grâce à des liants spécifiques tels le ciment et l’argile. Ce sont ces différents composants qui, en fonction de la façon spécifique dont ils seront associés, donneront au béton ses propriétés physiques, chimiques et artistiques. Ensuite ce béton pourra être coulé, moulé, coloré, ciré... Il pourra alors devenir enduit pour les toiles, plateau de table ou encore luminaire. Voici quelques exemples de ce béton new look de plus en plus utilisé dans les métiers d’art.

 

Mobilier design. Allier au bois ou à l’acier, ciré ou d’aspect brut, le béton plaît aux designers. Que ce soit sous forme de meubles d’artiste ou de pièces produites à la demande, les réalisations actuelles se différencient de leurs ainées, les traditionnelles tables rondes d’extérieur en « fausse pierre ». Elles s’en différencient en particulier par leur nature (à base de terazzo, matériau constitué de fragments de pierre naturelle et de marbre colorés agglomérés à du ciment), leurs alliances avec d’autres matériaux (bois, acier, laiton, marbre), leurs finitions (brut, ciré) ou leurs formes géométriques très épurées. En ce sens, les réalisations du Studio Bentu Design et d’Acier Béton Design par exemple symbolisent bien ce nouveau courant qui fait du béton un matériau quasi précieux. Le tutoriel de Fix Built illustre bien pour sa part la perméabilité du béton à la mode du DIY (Do It Yourself).

 

 

Plafonnier Bang (environ 120 €) créé par le studio chinois Bentu Design présenté par la galerie Savannah Bay créée au printemps 2017 et spécialisée dans le mobilier d’artiste, les objets d’art et la sculpture : « Basé à Guangzhou, le studio Bentu Design se singularise, dans la réalisation de son mobilier, par la simplicité des formes et de des matériaux choisis. Conçus et fabriqués par les designers du studio Bentu eux-mêmes, ces lampes, tables basses, rangements ou assises ont en commun l’utilisation du béton. (…) Accompagné parfois de finitions plus précieuses, en marbre ou en laiton poli par exemple, le béton parvient définitivement à s’imposer comme un matériau plus qu’approprié à l’ameublement ».

 


 

Tables « béton et acier » d’Acier Béton Design (de l’ordre de 600 à 700 € pour les plus petites) : « Cette collection répond à un pur style contemporain, ces tables au style épuré s'intègreront parfaitement dans un design loft et industriel ».

 





 

Table basse à pied central (de 490 € à 590 € suivant la taille) de table-beton-cire.com. Fabriqués en France les tables basses, tables à dîner, meubles TV et autres mobiliers d’intérieur sont créés et produits sur mesure : « Toutes nos tables, uniques et personnalisées sont numérotées avec une plaque métal ».

 







« Cafébord Evelyn » : table de la designer suédoise Tove Adman (environ 300 €), trouvée ici sur Pinterest. En relief, le plateau de béton de la table représente les motifs d’une d'écharpe tricotée par sa mère, Evelyn, d'où le nom de la table : « Il est bon de garder un souvenir des métiers passés, bien que dans un matériau complètement différent », souligne Tove Adman sur son site.

 

 

 

 

Tutoriel pour la réalisation en mode DIY d’une table basse d’extérieur en béton créée par FixThisBuildThat.com, trouvé ici sur Pinterest. Le tutoriel de cet américain amoureux du travail sur bois est également disponible ici sur sa chaine Youtube.

 

 

 

 

 

Vaisselle et déco. A la fois tendance par sa nature brute et authentique, mais aussi moderne du fait de sa bonne résistance aux contraintes externes, le béton fait aussi sa place dans le monde de la vaisselle et de la décoration d’art. Exemple de cette polyvalence : FCK - Frédérick Gautier, la marque créée par Frédérick Gautier. Artiste d’inspiration brutaliste, c’est après avoir été pendant vingt ans directeur artistique et animateur culturel qu’il a suivi les cours de l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage à Versailles, et s’est alors pris de passion pour la céramique et le béton.

 

 

Théières Béton de FCK - Frédérick Gautier for Serax : « Fabriquées à partir de grès ou de faïences de ciment, ces théières T, appelées « Théières Béton » sont un hommage à l’architecture et aux matériaux qui ont assuré à l’humanité sa survie. (…) Chaque théière est unique. Sa microarchitecture s’appuie sur des formes élémentaires : cylindres, troncs, cubes, cônes, disques ». Voir ici pour en savoir plus.

 




 

Coquetier en DIY : tutoriel pour fabriquer son coquetier en béton à peindre ou à vernir trouvé sur Pinterest. Voir ici pour en savoir plus.

 
 

 

 

 

 

Peinture. Nous l’avions découvert à l’occasion du salon Art3f qui s’est tenu en janvier dernier à Paris : Bertrand Mahieu peint des paysages urbains aux couleurs sombres sur des plaques de contreplaquée enduites de béton. Doit-on voir là une relation entre la ville et le béton ? « Non, il n’y a pas vraiment de relation explicite », répond cet artiste peintre sétois qui travaille essentiellement d’après photos et manie aussi bien le pochoir que le pinceau ou encore l’éponge.

 



Peintures sur béton de Bertrand Mahieu (400 € en moyenne les petits formats et 1300 € les grands) exposées sur son stand au salon art3f de Paris - janvier 2018.

 








Mélange des matériaux, association de matières brutes et de métaux précieux, techniques mixtes… Cette expansion des usages du béton s’inscrit dans une tendance actuelle de fond : la suppression progressive des frontières entre la peinture et la photo, les méthodes traditionnelles et le numérique, l’art et la décoration…

 

Andrée Muller

Partager via un média social