La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Trois jeux de société pour des fêtes de Noël ludiques

Posté le 13/11/2017

 

De « Kingdomino » et « Queendomino » qui donnent un parfum de féérie aux dominos en passant par « Les Aventuriers du Rail : mon premier voyage » qui peut se jouer même avec ceux ou celles qui ne savent pas encore lire, à « Exit : le jeu » qui ne se joue qu’une seule fois… voici notre sélection de jeux de société pour passer d’agréables soirées ludiques en famille ou entre amis à l’occasion des fêtes de fin d’année. Présentation des différentes déclinaisons de ces trois jeux de société à consommer sans modération ! 

Jeux de hasard ou de réflexion, de cartes ou de plateaux, à jouer à 2,3, 5 ou même 6 ou 7, collaboratifs ou non... grâce à leur diversité, les jeux de société ont l’avantage de pouvoir être ludiques et attrayants, et en même temps de plaire autant aux enfants qu'aux parents sans être forcément primaires ou d'un humour parfois précaire... La preuve en trois exemples.

 

« Kingdomino » et sa petite sœur « Queendomino ». Edité par Blue Orange, ce jeu s'inspire du principe des dominos, avec en plus un coup de baguette magique sur l’illustration qui lui donne quelque chose de féérique. L’idée est simple : il s'agit de poser ses dominos en faisant correspondre les extrémités, comme dans le jeu classique mais avec des illustrations qui ne sont pas des chiffres mais de belles images représentant des champs, des prairies, des forêts, des montagnes, des lacs, des mers... Le but étant d'assembler dans son royaume les territoires les plus grands possibles. Et plus un joueur formera de grands domaines, avec de nombreuses couronnes dessus, plus il augmentera son score car il multipliera ses points par le nombre de couronnes en sa possession. Là, c'est la version de base de « Kingdomino » (voir notre article « Des jeux pour les vacances ». Ensuite, il est possible d’enrichir les règles et les possibilités d'actions dans le jeu avec « Queendomino ». L’avantage de ce dernier étant qu’il peut se jouer seul ou en extension de « Kingdomino ».

 

« Les Aventuriers du Rail : mon premier voyage » … en Europe ou aux USA. Il s'agit dans ces deux jeux comme dans toutes les autres versions des « Aventuriers du Rail » (éditées par Days of Wonder) de relier les gares qui correspondent aux objectifs indiqués sur les « cartes objectifs » tirées par chaque joueur (voir notre article « Tour du monde avec les aventuriers du rail ») La spécificité de la gamme « mon premier voyage » ? Chaque ville est identifiée par son nom, mais aussi et surtout par un symbole dessiné à la fois sur les cartes et sur le plateau de jeu. Ainsi, même les enfants qui ne savent pas encore lire peuvent y jouer de manière autonome car ils repèrent les villes sur le plateau grâce à leur symbole. Un plus qui est loin d’être négligeable pour entamer en famille un grand voyage, pardon une grande partie de jeu…

 

« Exit : le jeu » pour une soirée « escape game » à la maison. Edité par Iello, c’est un jeu d'« escape games » qui ne se joue qu'une seule fois (voir ici sur le site web de l’éditeur les trois versions d’Exit actuellement disponibles). Dans la version « le Tombeau du Pharaon » que nous avons testée, il faut d’ailleurs découper des cartes en milieu de partie pour pouvoir continuer à progresser dans le jeu ! Certes ce jeu est non rejouable, mais il est immersif à souhait… pour un budget plutôt abordable : moins de 15 euros la boîte pour 4 à 6 joueurs. Ce qui peut en faire le héros d’une soirée ludique et festive pour un budget tout à fait raisonnable, comparé au cinéma par exemple !

 

Cerise sur le gâteau de nos temps de fête, j'ai trouvé pour parfaire une soirée ludique deux autres produits amusants chez le spécialiste des surgelés au flocon bleu : des petits fours en forme de nœuds papillons ou de moustaches et une bûche pétillante en forme de crackers spécialement pensée pour attendre minuit en jouant le 31/12 !

Joyeuses fêtes ludiques !

 

Carole Muller

Partager via un média social